Visions Architectures Publiques Volume 7

La Cinéma Sauvenière

Bespreking van het project Le Cinéma Sauvenière ontworpen door het architectenbureau Vers Plus de bien-être (V+)

Tekst in het Frans

Depuis 1982, année d'ouverture de leur première salle a Liège, les Grignoux portent toujours plus haut l'engagement à diffuser un cinéma d'ouverture ancré au coeur de la cité, gagnant un public fidèle. Pour assurer la pérennisation de leurs activités face à la concurrence des mégaplexes, ils fédèrent les pouvoirs publics et montent le projet d'un nouveau lieu disposant de quatre écrans et d'une brasserie. La jeune équipe Vers plus de bien-être (V+), lauréate du concours d'architecture, conçoit l'ambitieux programma qsui donnera corps à leurs rêves, autour d'une cour intérieure: le cinéma Sauvenière.

Avec générosité et humanité, le photographe Alain Janssens prend la mesure des lieux et de leur audace, première, commade publique pour V+. En porte-parole des Grinoux, Jean-Marie Hermand nous narre les étapes fondatrices de cette eventure culturelle et militante. Hans Ibelings, rédacteur en chef de la revue européenne d'architecture A10, salue dans le Sauvenière le prolongement de l'espace de la ville. Dans un entretiens le philosophe Didier Debaise et l'architecte Thierry Decuypere se révèle l'essence de la proposition architecturale, tandis qu'au cours d'une ballade introspective, Philippe Reynaert, directeur de Wallimange, se réjouit de l'incroyable vitrine que se cinéma constitue pour les auteurs d'aujourd'hui et de demain. Les coulisses du concours sont dévoilées par la chercheuse en architecture Sabine Guisse, avant de laisser place au cahier de recherches illustré par V+.

Corporate sponsors

Sponsors

Cultural partners

hier niet aan komen aub